Vous semblez défendre la voiture. Ne faudrait-il pas justement la bannir au maximum ?

05 août 2017 06:08:30

La voiture doit être le derniers recours en l’absence d’autre solution. Il faut donc la bannir au maximum pour toute une série de raisons :

  • demande énormément d’énergie et ressources pour sa construction et son usage (la plupart du temps pour transporter 1 personne)
  • embouteillages, incivilités, accidents mortels
  • déchets
  • enlaîdissement des villes (parkings, hyperbétonisation, bruit, pollution…)

 les solutions pour se passer d’elle sont multiples mais encore sous-appliquées en Belgique : 

  • Transports en commun abordables et fiables
  • Infrastructures pour les 2 roues (pistes cyclables, avantages,…)

Le monde du travail a aussi son rôle à jouer en appliquant des solutions simples

  • Télétravail
  • Téléconférences (plutôt que d’aller rejoindre son interlocuteur)
  • Horaires décalés pour limiter les embouteillages (encore trop peu proposé)
  • Solutions de co-voiturage en collaboration avec des entreprises voisines

Le monde politique également :

  • Politique ambitieuse via un message clair à la population (et aussi aux industriels)
  • Plus d’indépendance face aux lobbying automobiles afin de pouvoir répondre aux enjeux de société (notamment climatiques)
  • Taxation de la voiture au kilomètre parcouru (à l’heure actuelle, plus on parcourt de km et plus c’est intéressant)
  • Rendre la voiture individuelle (familiale ou de société) moins attractive
  • Décupler les avantages pour les mobilités alternatives
  • pour ceux qui n’ont vraiment pas d’autres possibilité, favoriser le développement du car-sharing et du réseau de bornes électriques

Sans oublier le monde industriel :

  • construire des voitures moins polluantes (notamment électrique), plus petites, plus recyclables et plus légères
  • innovation: recharge et autonomie batteries, production et stockage énergies renouvelable, V2G, véhicules autonomes et connectés,…
  • participer au developpement d’un réseau de recharge rapide dense et fiable

Chaque particulier a évidemment aussi son autocritique à faire quand à ses choix, le belge étant très mauvais élève en la matière…

Pour ce qui est de la voiture :

  • Le choix d’achat devrait systématiquement se faire en l’absence d’autres solutions
  • Le choix de prendre la route devrait se faire si le trajet est vraiment nécessaire (loin d’être toujours le cas)
  • Le choix de rouler seul devrait se faire uniquement si le co-voiturage est impossible

Pour clôturer, de multiples exemples de villes européennes ayant adopté des politiques cohérentes de mobilité existent. L’article suivant décrit l’exemple de Copenhague comparé à Bruxelles

La voiture particulière n’a pas d’avenir dans les grandes villes

A lire aussi : la vision d’AMPERes pour l’automobile du futur

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Ils nous soutiennent

Cociter
Enersol
Espace Pneus
EV-WALLUX
ThePluginCompany
UCB
Wattuned