AMPERes propose d’interdire la publicité pour les voitures thermiques

24 février 2019 10:02:10

Le secteur des transports est responsable de près du quart des émissions de CO2 mais il s’agit surtout du seul secteur qui continue à enregistrer une croissance de ces émissions au cours des dernières années. Il est clair que des mesures urgentes et fortes doivent être prises pour inverser cette tendance.
L’association AMPERes propose une mesure concrète : l’interdiction de la publicité pour les voitures à moteur thermique.

Depuis que les manifestations « climat » se succèdent dans notre pays et partout dans le monde, il est évident que les jeunes et tous les citoyens réclament des mesures concrètes et urgentes de nos gouvernants. S’ils entendent ces exigences, les partis politiques semblent toutefois impuissants et déboussolés. Les propositions et les plans qu’ils avancent paraissent vagues, peu concrets et certainement pas suffisants pour enclencher un changement radical des modes de vie et de consommation qui sont responsables des changements climatiques.

AMPERes propose une mesure concrète

Outre la forte responsabilité des véhicules à moteur diesel ou essence dans les changements climatiques, nous savons que leurs émissions de particules fines engendrent d’importants problèmes de santé et provoquent chaque année 750.000 décès prématurés dans le monde. En Belgique, une étude menée par Inter-Environnement-Wallonie montre que plus de 2000 décès sont imputables aux émissions de particules fines des véhicules thermiques.

Le Parlement et le Conseil européens se sont récemment accordés sur un objectif de réduction des émissions de 37,5 % pour les voitures neuves d’ici à 2030. En parallèle, une dizaine de pays européens ont décidé d’interdire la vente de véhicules neufs à moteur diesel ou essence à des échéances qui s’échelonnent entre 2025 (pour la Norvège) et 2040 (pour la France notamment).

Mais les grands constructeurs automobiles et le lobby pétrolier s’opposent à ces objectifs qui nuisent à leurs intérêts. Leurs campagnes publicitaires incitent au contraire les automobilistes à rouler dans des voitures toujours plus grosses et plus puissantes, donc plus énergivores. La mode des SUV est une belle illustration de cette tendance. Le « dieselgate » et les falsifications de tests dont se sont rendus coupables plusieurs grands constructeurs automobiles montrent qu’ils peuvent être capables de tout pour continuer à vendre un grand nombre de véhicules plus polluants.

Si aucune mesure concrète n’est prise pour atteindre progressivement mais sûrement l’objectif européen d’une réduction de 37,5 % des émissions en 2030, les constructeurs et le lobby pétrolier seront gagnants et parviendront à repousser les échéances.

C’est pourquoi AMPERes propose une mesure concrète et qui ne coûte rien : à l’instar de l’interdiction de la publicité pour le tabac, interdisons la publicité pour les voitures à moteur à combustion. Leur usage est tout aussi néfaste pour la santé que l’usage du tabac. Leurs gaz d’échappement sont en outre l’un des principaux responsables des changements climatiques et par conséquent des catastrophes meurtrières qu’ils engendrent (sécheresses, famines incendies, inondations, ouragans et cyclones, …).

Une telle décision serait un signal fort et ferait comprendre à chacun que l’usage des véhicules à moteur thermique est néfaste pour le climat et la santé. Nous pensons que cette interdiction de la publicité pour les voitures thermiques pourrait progressivement engendrer une conscientisation et un changement de comportement des citoyens et les faire réfléchir. Pour leurs déplacements, ils seront petit à petit incités à choisir des modes alternatifs : transports en commun, vélo, marche, … Ceux qui ne peuvent pas se passer de voiture (pour différentes raison), pourront plus vite être enclin à utiliser une voiture électrique, si possible en auto-partage ou en co-voiturage.

La mesure proposée par AMPERes ne nécessite aucun budget. Elle ne coûtera rien non plus aux citoyens, et elle ne lèsera personne : chacun pourra toujours acheter le véhicule qui lui plaît. L’interdiction similaire qui frappe la publicité pour le tabac montre qu’il n’est pas nécessaire de déployer un arsenal législatif compliqué : il suffira de se calquer sur la loi du 24 janvier 1977 qui, dans son article 7, interdit la publicité sur le tabac, ou même d’ajouter simplement un article à cette loi. Le gouvernement étant en affaires courantes, une telle interdiction peut être prise rapidement par le parlement, éventuellement avec une majorité alternative de circonstance.

Dans les prochaines semaines AMPERes interpellera donc tous les partis politiques en leur demandant d’adopter cette mesure. Nous proposons aussi à toutes les associations et tous les citoyens qui sont déterminés à lutter concrètement contre les changements climatiques de se joindre à notre appel et d’inciter eux aussi nos gouvernants pour qu’ils l’entendent et agissent concrètement afin d’adopter cette interdiction de publicité.
.
Inter-Environnement-Wallonie nous a déjà assuré de son soutien pour cette campagne. D’autres associations ont montré leur intérêt pour cet objectif et nous espérons qu’ils participeront bientôt à notre campagne.

 

Une réponse à “AMPERes propose d’interdire la publicité pour les voitures thermiques”

  1. Bonjour. Ne devrait-on pas interdire tout simplement la pub pour la voiture individuelle quelle que soit sa motorisation ? Je suis un fan de la voiture électrique mais il est un fait que nous devons faire évoluer nos modes de déplacement et ce n’est pas en remplaçant un type de voiture par un autre qu’on va y arriver me semble-t-il. Pourquoi ne pas mettre le paquet sur l’électromobilité mais en auto partage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir nos dernières informations par mail.

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact.

Ils nous soutiennent

Cociter
Enersol
Espace Pneus
EV-WALLUX
Roulezecolo.com
ThePluginCompany
UCB
Wattuned