Taïwan interdira dès 2035 la vente de motos à essence

21 janvier 2018 07:01:15

Le gouvernement taïwanais a récemment annoncé son intention d’interdire à terme la vente de véhicules non-électriques. Pour les deux-roues ce sera déjà dès 2035.

 

Avec 14 millions de motos et scooters pour 23 millions d’habitants, Taïwan détient le record du monde de la densité des deux-roues motorisés. Les véhicules à moteur thermique étant responsables de 30 à 37 % des émissions de gaz polluants et de 20 % des particules fines, l’île est aussi, et c’est assez logique, en proie à d’inextricables problèmes de pollution atmosphérique.

 

C’est la raison principale qui a incité le gouvernement taïwanais à annoncer fin décembre son intention de proscrire à terme la vente de véhicules non-électriques. Selon la déclaration du premier ministre, l’interdiction concernera d’abord, et dès 2035, les motos et scooters à essence ; ensuite, à partir de 2040, les voitures à carburant.


Différentes mesures seront prises pour accompagner la transition. L’Etat et les collectivités locales coordonneront leurs efforts pour améliorer l’offre de transports en commun, l’objectif étant notamment que tous les bus soient électriques en 2030. Des mesures fiscales et des aides financières seront prévues pour inciter les entreprises, notamment dans le secteur du transport, à remplacer les flottes de véhicules utilitaires, particulièrement polluants, par des modèles propres.

 

Quand on sait que sur le million de motos vendues à Taïwan en 2017, seulement 40.000 étaient électriques on se rend compte du défi qui attend les autorités locales. Il y a actuellement sur l’île 1.800 bornes de recharge pour les motos électriques mais la décision a déjà été prise d’en installer 3.310 supplémentaires dans les 5 prochaines années. D’autres mesures incitatives sont prévues, comme des subventions, des plaques d’immatriculation spéciales, des parkings dédiés et des réductions sur les tarifs de stationnement.

 

Heureusement la population semble accueillir positivement cette décision courageuse du gouvernement puisqu’un sondage récent a révélé que près de 60% des motocyclistes taïwanais étaient prêts à passer à la motorisation électrique.

 

Bernard Deboyser

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous acceptez de recevoir nos dernières informations par mail.

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant via le formulaire de contact.

Ils nous soutiennent

Cociter
Enersol
Espace Pneus
EV-WALLUX
Roulezecolo.com
ThePluginCompany
UCB
Wattuned