Bruxelles : une expo retrace l’âge d’or de la voiture électrique

02 janvier 2018 08:01:52

Le 29 avril 1899 le belge Camille Jenatzy établissait au volant d’une voiture électrique, « La Jamais Contente », un record de vitesse, dépassant la barre historique des 100 km/h. Une exposition qui se tient jusqu’au 15 avril à Bruxelles retrace cette aventure mais aussi toute une époque, lorsque la voiture électrique dominait encore le marché naissant de l’automobile.

 

Ingénieur, inventeur, entrepreneur et industriel bruxellois, Camille Jenatzy conçut des véhicules électriques – notamment des camionnettes et des fiacres pour la ville de Paris – proposa des tractions hybrides et multiplia les brevets pour améliorer les productions de ses ateliers. Surnommé le « Diable rouge », il fut surtout l’un des plus étonnants aventuriers de la course automobile.

 

C’était la Belle Epoque, au tournant du XXe siècle, quand le véhicule électrique  brillait dans les premières compétitions de vitesse. Ainsi, le premier record jamais enregistré (moyenne de 63,15 km/h sur 2 parcours consécutifs de 2km) sera établi le 18 décembre 1898 par le comte de Chasseloup-Laubat sur une voiture électrique construite par Charles Jeantaud. L’année suivante Chasseloup-Laubat approchera les 100 km/h en portant le record à 92,78 km/h le 4 mars 1899.

 

Pour assoir la renommée de sa société, Camille Jenatzy imagina alors un prototype en forme d’obus : « La Jamais Contente », considérée comme la première voiture construite spécifiquement pour la compétition.  Sa carrosserie, constituée d’un alliage d’aluminium, de tungstène et de magnésium a été conçue par la maison Rothschild & Fils. Le véhicule était équipé de deux moteurs électriques Postel-Vinay d’une puissance totale de 50 kW placés à l’arrière entre les roues et alimentés par une batterie d’accumulateurs Fulmen qui représentait près de la moitié du poids total de 1,5 t.
Le 29 avril 1899, sur la route centrale du parc d’Achères, Jenatzy et sa Jamais Contente atteindront la vitesse moyenne de 105,88 km/h, franchissant pour la première fois la barre historique des 100 km/h et pulvérisant du même coup le précédent record de Chasseloup-Laubat.

 

Cette aventure et cette « belle époque » de la voiture électrique, vous pourrez les revivre en parcourant l’exposition consacrée à Camille Jenatzy et sa Jamais Contente qui se tient à Bruxelles jusqu’au 15 avril 2018 à la Maison Autrique (un bijou de l’architecture Art Nouveau, conçu par Victor Horta). L’occasion peut-être de coupler cette visite avec celle du salon de l’auto de Bruxelles qui ouvrira ses portes le 12 janvier.

 

Bernard Deboyser

 

Adresse de l’expo : chaussée de Haecht 266 à 1030 Schaerbeek
Ouvert du mercredi au dimanche de 12 à 18 heures
Prix : adultes 7 €, enfants 3 €

https://www.brusselsmuseums.be/fr/expositions/camille-jenatzy-la-jamais-contente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Ils nous soutiennent

Cociter
Enersol
Espace Pneus
EV-WALLUX
ThePluginCompany
UCB
Wattuned